L'étude du pouls en médecine traditionnelle chinoise

 


pouls1.jpgLa palpation des pouls tient une place centrale dans le diagnostic énergétique en médecine chinoise traditionnelle.

Les premiers ouvrages traitants du pouls datent de plus de 2600 ans.

Cet examen s’est imposé aux praticiens devant l’interdiction de voir le visage, le corps et même d’entendre la voix des impératrices à traiter. Seul était autorisé la palpation des pouls de la patiente qui se tenait cachée derrière un rideau, assistée d’une domestique qui décrivait sur un mannequin en ivoire les maux de leur maîtresse.

 

L’examen du pouls est un acte nécessitant beaucoup d’expérience et de…. doigté !

Il donne de nombreux renseignements à l’acupuncteur, tant sur l’état de santé énergétique de son patient que sur le pronostic de l'atteinte énergétique. L’intérêt d’un tel diagnostic est de repérer des dérèglements subtils avant qu'ils se révèlent en pathologie, afin de rééquilibrer l’organisme  et de le maintenir en bonne santé.

 

Par le pouls il est possible de qualifier les réserves d’énergie, d’en connaître les dérèglements (stagnation-surcharge-vide), pour déterminer ensuite le traitement adéquat et son efficacité.

 

Le pouls perçu au niveau du poignet permet d’avoir un reflet instantané de l’état énergétique du patient. La nature du pouls est en effet extrêmement variable. Elle est sujette à des fluctuations en fonction des saisons, de l’heure de la journée, de l’état émotionnel, de l’alimentation, de la grossesse, des pathologies… bref de tous les éléments qui nous entourent et nous composent.


L’étude du pouls passe par l'étude qualitative des 3 niveaux des pulsations perçues sur l’artère radiale au niveau  de 3 zones (loges) situés à chaque poignet.

Les différents niveaux de perception du pouls pour chaque zone :

  1. le niveau de palpation superficielle, correspondant au ciel, de nature Yang,
  2. la palpation profonde, liée à la terre, de nature Yin,
  3. entre les deux, la palpation intermédiaire correspond à l’homme entre ciel et terre.

 

Les différentes qualités du pouls recherchées pour chaque loge aux 3 niveaux nous guideront vers le territoire et la fonction perturbée .

Les ouvrages décrivent entre 20 et 28 qualités de pouls pathologiques différents tous reliés à un type de dérèglement énergétique en fonction de leur localisation et de leur association entre eux.

 

L’étude du pouls, confrontée au reste de l’examen est donc d’un grand intérêt en médecine traditionnel chinoise pour agir en préventif comme en curatif.